Ces mots qu’on reçoit

Automne à Kew Gardens

Le blog, un exercice narcissique  ? Je ne crois pas.  Ou alors pas uniquement. Thérapie parfois peut-être, réflexion, mais surtout partage. J’adore quand l’espace des commentaires prend vie, quand certains se répondent, comme dans mon billet sur l’école britannique, qui prend parfois des allures de forum de discussion. C’est passionnant à suivre et très gratifiant de se dire qu’on a écrit quelque chose qui peut être utile à d’autres, faire avancer certaines réflexions, donner un éclairage sur quelque chose ou parfois tout simplement offrir une forme d’évasion.

En dehors des commentaires, je suis très touchée quand je reçois des messages privés de personnes qui lisent mon blog et m’encouragent à continuer, me remercient pour un billet qui leur a plu, ou parfois me livrent un aperçu de leur propre vie. Samedi dernier j’ai ainsi reçu un mail très touchant d’une jeune femme me racontant qu’elle rêvait de vivre à Londres et me parlant un peu de son parcours, comme ça, juste pour le plaisir d’échanger.

Il y a aussi des demandes un peu incongrues comme cette dame qui se demandait si elle pourrait scolariser ses enfants juste pour 3 semaines en école publique anglaise, à la fin de l’année scolaire afin qu’ils apprennent la langue (??), ou cette autre qui partait en vacances aux Etats-Unis avec toute sa famille et me demandait des infos, assez sèchement je dois dire, car elle n’avait pas le temps de préparer son voyage, pour la bonne raison que son fils passait le bac. Mais bien sûr, je suis justement une agence de voyage bénévole ! Avant de passer pour une sale mégère, je précise que quand on me demande gentiment des renseignements sur Londres, mon quartier ou les écoles, je suis ravie de répondre, même si je ne suis pas une experte sur le sujet. Et parfois cela débouche sur des rencontres dans la vraie vie.

Alors continuez à m’écrire, je suis curieuse !

Publicités

Internet et les « vrais amis »

Pfff, les blogs et Facebook, c’est pour les gens qui n’ont pas de vie et pas d’amis !

Qui n’a jamais entendu cette phrase ? Elle a le don de me hérisser. Que ceux qui sont allergiques à l’informatique et aux nouvelles technologies ne passent pas leur vie sur Facebook et Twitter, c’est logique, mais quand ils supposent que les gens qui se servent de ces outils n’ont « pas de vie » ou bien sont mythomanes et exhibitionnistes, c’est souvent par pure ignorance. J’utilise Facebook pour communiquer avec mes « vrais amis », excusez-moi s’ils n’habitent pas tous dans un rayon de cinq kilomètres autour de chez moi et qu’il n’est pas évident de passer prendre un café chez eux comme ça…

Quant aux blogs, car c’est l’objet de ce billet, c’est tout un monde. Et du coup (attention révélation) on y trouve de tout. Aussi bien des blogs de littérature écrits par des gens qui ne savent pas aligner deux phrases en français que d’autres passionnants qui ne cessent de faire augmenter ma « Pile à Lire », des blogs de photo extraordinaires, des blogs de déco qui me font pleurer de jalousie devant le talent de certaines personnes (oui je suis jalouse, c’est mal), des blogs de cuisine qui mettent du soleil dans mon quotidien, des blogs de voyage qui me font respirer, des blogs qui me font rire et sourire quand je n’ai pas la pêche, ou réfléchir alors que j’y venais juste pour me détendre…
Les échanges dans les commentaires peuvent se révéler instructifs, houleux, émouvants. Parce qu’un blog on y met de soi, en tout cas c’est ce que j’essaie de faire, tout en restant à la frontière de ce qui serait pour moi dévoiler trop d’intimité.

Et puis parfois les blogs donnent lieu à des rencontres formidables, de gens avec qui on sent des affinités rien qu’à les lire, et qui peuvent à la faveur des circonstances, (ou de quelques apéros, sushis et balades) devenir de vrais amis. Est-ce le fait d’être expat justement, coupés de la famille et des amis de longue date qui fait que l’amitié peut se construire plus rapidement, comme un coup de foudre ?
En tout cas, c’est ma déclaration du jour : les filles, je vous aime !