Randonnée dans le Surrey et visite de Shalford Mill

Quand arrive l’automne, j’aime beaucoup faire cette balade*  dans la campagne. C’est un itinéraire très varié, que nous avons perfectionné et allongé au fil des années ! Parce qu’on aime les dimanches bien remplis !

Vue sur St Martha on the Hill depuis le haras de Lockner Farm

On se gare près de ce joli haras et on continue tout droit vers la forêt en admirant au passage les chevaux dans les prés et en cueillant quelques mûres.

Les chevaux déjà prêts pour l’hiver

Ensuite on passe dire bonjour à nos copains les lamas de cette ferme du Surrey qui propose des randonnées, par exemple le 26 décembre pour Boxing Day !

Les filles espèrent toujours qu’il va leur cracher de l’eau dessus…

On attaque ensuite une bonne petite montée jusqu’à la vieille église St Martha on the Hill

St Martha on the Hill
Et la vue bien méritée

C’est le moment de faire une pause, d’observer les mille-pattes, de lancer des pommes de pin sur ses parents, de prendre quelques photos, au choix…

En redescendant de St Martha vers Guildford

Puis on repart par la forêt et les prés pour arriver à la jolie petite ville de Guildford. Market town typique, avec un château-fort construit par Guillaume le Conquérant et une high street très animée. Parfait pour la pause déjeuner. Par ici pour plus d’infos sur Guildford.

Dans les prés en arrivant à Guildford. Photo de l’année dernière. Fille aînée a bien grandi depuis.
Guildford, son château, sa pelouse so perfect !
La rue principale, pas facile à photographier mais ça vous donne l’idée.

Ensuite on continue la promenade le long de la rivière Wey avec ses pubs et ses péniches

On s’arrêterait bien sur cette terrasse… mais il reste des kilomètres !

 

Péniche à louer pour la journée
Tranquillou
On aime bien regarder le passage des écluses

Puis on quitte la rivière pour rejoindre le hameau de Shalford avec ce moulin du National Trust que je voulais visiter depuis longtemps. Il n’est ouvert que le mercredi et le dimanche, dernière visite à 16h15 en ce moment. Très chouette visite. L’odeur du bois, la vue, la proximité de la rivière donnent au lieu une atmosphère très particulière et on apprend plein de choses sur le fonctionnement d’un moulin. La bénévole qui nous a fait visiter était l’arrière-petite-fille de l’un des derniers meuniers. Aujourd’hui la moitié du moulin est utilisée comme habitation, elle doit avoir un charme fou.

Ce serait trop simple d’ouvrir la porte

 

Shalford Mill
Shalford Mill
La vieille roue à aubes
Le mécanisme est beaucoup plus complexe que je ne pensais, avec ce mât de navire qui traverse les quatre étages du moulin. Magnifique.
Schéma du moulin

Le moulin, désaffecté au début du vingtième siècle était aussi le quartier général d’un mystérieux groupe appelé le Ferguson’s gang dans les années 1920, un groupe de jeunes femmes qui récoltaient des fonds par différentes actions pour sauver certaines propriétés et les donner au National Trust. Elles ont recueilli près d’un demi-million de livres en monnaie actuelle, et sauvé entre autres ce moulin. J’aurais adoré faire partie de ce Club des Cinq pour adultes !

On aperçoit la rivière, The Tillingbourne, par la fenêtre
J’adore aussi les maisons de la campagne environnante.

C’est le moment de rentrer, en passant par des prés, des bois, puis les ruines d’anciens moulins, qui eux ne produisaient pas de la farine mais de la poudre à canon.

Lovely Surrey countryhouse
Gunpowder Mills
Début d’automne, ma saison préférée

Le départ se fait à Chilworth, près de Lockner Farm et la boucle fait à peu près 12 km. Je peux essayer de retrouver l’itinéraire exact si ça intéresse quelqu’un.

* Notons au passage que balade s’écrit avec un L si c’est une promenade et 2l si c’est une chanson. C’était la leçon d’orthographe du jour…

Publicités

Jolie promenade d’été dans les Chilterns

Pas très loin de Henley on Thames et de Marlow, hauts-lieux de régates sur la Tamise, se trouve un très beau coin du South Buckinghamshire (ou South Bucks). Les Chilterns, petite chaîne de collines classées depuis 1965 comme « area of outstanding beauty » donnent du relief au paysage. Si vous aimez la jolie campagne anglaise, que vous êtes plutôt dans l’ouest de Londres et que vous n’avez pas le temps d’aller jusque dans les Cotswolds, c’est une destination très sympa pour une journée ou un week-end.

Nous avons fait une randonnée autour du village de Hambleden (on peut faire une petite boucle de 2 miles autour du village ou continuer dans la forêt. Le village est tout petit mais adorable et typique. Il a servi au tournage de bon nombre de films, de 101 Dalmatiens à The Avengers en passant par un épisode de Hercule Poirot.

L’itinéraire est très varié, entre prés, villages, forêt, collines, vergers abandonnés, puis bords de Tamise où on peut regarder passer les péniches et se mettre les pieds dans l’eau, une chouette balade. Comme toujours on croise des tas d’animaux, des vaches et des moutons bien sûr, mais aussi cette fois un tas de faisans, ou peut-être plutôt des grouses. Et comme nous sommes gourmands, nous avons fait une petite cueillette de mûres qui nous a donné trois pots de confitures. Qui a dit que l’été était fini ?

Nous avons fait cette balade en juin et en septembre, les photos ci-dessous sont mélangées. Je suis sûre que ça doit être très agréable aussi en automne, pourquoi pas avec un petit arrêt au pub du village, le Stag and Huntsman, qui propose aussi des chambres.

Pour ceux qui voudraient faire la balade,nous avons suivi à peu de choses près cet itinéraire.

Cottage fleuri à Hambleden en juin 2014

 

La même maison en septembre

 

Le lychgate, portail couvert du cimetière. Si vous savez comment ça s’appelle en français, ça m’intéresse !

Un manoir très janeaustenesque

 

Walking in the rain

Ce mois de juin pluvieux n’est guère propice aux escapades touristiques mais la campagne anglaise peut avoir son charme dans la brune (heureusement puisqu’elle en est couverte un certain nombre de jours par an.)

Il faut seulement éviter de se dire toutes les deux minutes : « Oh, ça aurait pu être tellement joli cette vue par beau temps… »

Comme ici dans les Chilterns :

Ou là dans les Cotswolds :

 

Heureusement qu’il y a de jolis villages aux pubs chaleureux !

Un jubilé champêtre

Alors que nous étions partis loin de Londres et de l’agitation de ces derniers jours (je vous rassure nous avons tout de même regardé le Pageant à la télé), avec ma copine Claire et sa famille, nous n’avons pas pour autant échappé aux célébrations du jubilé. Tous les villages des Cotswolds étaient recouverts de drapeaux et organisaient leurs propres festivités.

C’est ainsi que nos enfants ont pu participer à une course de canards en plastique à Bourton on the Water (village surnommé en toute simplicité la Venise des Cotswolds) :

Puis, alors que nous étions invités au barbecue du village, nous nous sommes essayés à divers jeux traditionnels, dont le très poétique « Smack a rat », qui consiste à donner des coups de bâton dans un rat en peluche à sa sortie d’une gouttière :

Et tandis que les enfants jouaient autour de l’église avec leurs nouveaux amis anglais, nous avons ajouté notre petite touche française à l’évènement en sirotant quelques verres de rosé.

Une journée mémorable et un moment de douceur et de pure détente entre amis. Thanks for the day off, Your Majesty !

Dans les collines du Surrey : autour de Guildford

En ce dimanche frisquet qui nous a tout de même réservé de belles éclaircies, nous avons eu envie de nous échapper à la campagne, dans le Surrey. Ah, la verte Angleterre, ses troupeaux de moutons.

Quoique, en y regardant de plus près, ces quadrupèdes ont le cou bien long.

Eh oui, il s’agissait en fait de lamas !  Nous avons pu en voir quelques-uns de plus près à la grande joie de mes filles,  fans du Capitaine Haddock. Il s’agit d’une ferme qui propose même de louer des lamas comme compagnons de randonnée. J’espère seulement qu’ils sont plus coopératifs que les ânes du Vercors…

Le chemin de randonnée  que nous avons emprunté (petite section de la North Downs way) relie le petit village de Chilworth à la ville de Guildford, une sympathique « market town ».

Petite église perchée sur une colline, vertes prairies, (et lamas, donc). Tout ça donne des envies de maisons de campagne et de feux de cheminée.

Après la visite de Guildford, avec son château construit par Guillaume le Conquérant, et sa grande rue bordée de vieilles maisons reconverties en magasins, nous avons voulu suivre les conseils de Time Out, et prendre un train qui devait nous ramener à Chilworth où était restée notre voiture.

Sauf que… les trains anglais… ne sont pas franchement des modèles de fiabilité et après avoir constaté que le nôtre avait un retard indéterminé et que tout ce que les agents pouvaient nous dire était « Oh, it could be a while… », (c’est ça aussi le flegme anglais), tout ça pour faire un trajet de 10 minutes, nous avons préféré . Ou plutôt, notre valeureux Antoine est reparti faire la balade dans l’autre sens et dans le froid, à la nuit tombante tandis que nous l’attendions confortablement installées dans le chaleureux pub George Abbot, au bord de la rivière Fey, où quelques guitaristes se préparaient tranquillement au concert du soir.

Ce fut l’occasion de goûter au « mulled cider », cidre chaud épicé sur le principe du vin chaud.  Très bon mais très acide ; observant mes grimaces, Fille Aînée a fait preuve de sa sollicitude habituelle :  « Si tu n’aimes pas, maman, tu n’es pas obligée de le boire ! »

Dans les collines du Surrey

Encore un dimanche automnal ensoleillé, l’occasion de continuer notre découverte de la campagne anglaise, non loin de Londres, dans les collines du Surrey.

La promenade part de la gare du petit village de Westhumble, où a vécu la romancière Fanny Burney. Prés vallonnés, moutons et chevaux, maisons imposantes et jolis cottages sous un ciel bleu, la verte Angleterre comme on l’aime !

Nous avons suivi cette balade (Circular walk) du National Trails (5,5 miles, 3 heures 1/2 sans se presser avec les enfants), parfaite pour une courte journée d’automne.

Grand bol d’air dans le Sussex

Une envie de prendre l’air le week-end dernier, hop direction le Sussex, non loin de Brighton mais dans la verdoyante campagne anglaise, sur le chemin de grande randonnée South Downs Way. Nous n’avons pas manqué d’air en effet et c’est munis de polaires et de coupe-vent que nous avons affronté l’air pur et pour le moins vivifiant du Sussex.

Entre collines et prairies, le tout verdoyant comme il se doit, nous avons découvert un coin charmant et reposant.

Quelques jolies surprises : en ayant voulu prendre un de ces « raccourcis dont Antoine a le secret nous sommes tombés par hasard sur une belle forêt, dans laquelle avaient été installées des balançoires improvisées. Les filles ont pu s’éclater à jouer à Tarzan.

De jolies maisons nichées dans la verdure qui donnent envie de s’arrêter prendre le thé :

Quant à la faune du Sussex, elle s’avère pacifique dans l’ensemble

hormis quelques animaux féroces : une chèvre particulièrement agressive envers un agneau innocent (forcément)

Une chèvre qui n'hésite pas à défendre son territoire en donnant de méchants coups de cornes à l'innocent agneau qui vient de naître.

et un chien vorace décidé à nous piquer notre saucisson venu de France. Non, mais !