Marchons pieds nus à Kew Gardens

image

Aujourd’hui nous avons fait une activité que je trouve très 2014. Une « barefoot walk » à Kew Gardens. C’est-à-dire qu’on marche pieds nus, activité humaine somme toute assez basique, mais en pleine conscience et en communion avec la nature, comme nous y invitaient les panneaux. C’était à la fois un retour en enfance et une expérience sensorielle très agréable, mais en même temps on se disait que c’est spécial de vivre dans un monde où enlever ses chaussures devient une expérience extraordinaire ! Je ne me moque même pas, j’ai adoré. Je crois que je suis un pur produit de mon époque. Je manie à merveille la communion avec la nature tout en instagramant et en pensant à mon billet de blog. On marche sur des galets, sur du bois, des briques, des pommes de pin, dans la boue, le sable, l’eau, sur du charbon, de l’osier. C’est un plaisir de ressentir les différentes textures et odeurs. Et je vous rassure, il y avait un robinet à la fin pour se laver les pieds.

Les pelouses de Kew étant merveilleuses, nous avons même pu prolonger l’expérience au-delà du parcours balisé (ouais, on est comme ça, complètement wild…).

image

image

image

image

imageimage

A Kew Gardens, jusqu’au 7 septembre, de 10h30 à 16h30.

 

Publicités

Rêve blanc à Kew Gardens

Ce matin j’ai fait l’école buissonnière. J’ai pris mon appareil photo et mes moon-boots et je suis montée dans mon cher bus 65 pour aller faire un tour à Kew Gardens. Je crois que c’est mon endroit préféré à Londres, en toutes saisons. Il ne me restait plus qu’à le voir sous la neige et ce fut un enchantement.

Quand je suis arrivée, j’étais toute seule dans cet océan de blancheur. Par la suite, ça s’est un peu rempli mais en deux heures, j’ai dû croiser 10 personnes. Au passage, parfois,un petit sourire complice, ou un petit mot sur notre bonheur d’être là un lundi matin, à profiter de ce spectacle magnifique. J’ai bien pensé à mes filles qui auraient préféré m’accompagner plutôt que d’aller à l’école, mais j’ai savouré la solitude qui donnait un aspect encore plus magique à la promenade.  J’avais l’impression de marcher dans un rêve, avec pour seul bruit la neige qui crissait sous mes pas. Et même dans ce jardin si bien entretenu, on pouvait avec un peu d’imagination se croire en pleine nature.

Une très belle parenthèse pour commencer la semaine en douceur.

Kew gardens

Kew Palace

snow princess

cottage woodland

pagoda

P1080550

Cottage woodland

Sous la pluie, le printemps

Il est là, mais il se cache derrière un écran de pluie.

De temps à autre, on le devine, on le débusque dans un parfum de fleur ou un rayon de soleil, et on essaie de profiter pleinement de l’instant.

Tulipes à Russell Square
Tapis de bluebells à Kew Gardens
Bluebells et feuillage tendre
Arbre de Judée
rhododendrons sous la pluie

Kew Gardens (2)

Une fois que l’on a goûté à Kew Gardens, on n’a qu’une envie, y revenir ! Chaque saison a ses plaisirs : cerisiers, magnolias, azalées, rhododendrons, nénuphars, sans oublier les magnifiques serres tropicales.

Arrivés à Kew Gardens par un dimanche un peu grisaillou, pour emmener une amie d’Antibes (alléchée par les photos de mon premier billet ), nous avons eu la bonne surprise de tomber sur un groupe de flamenco :

Puis un paon nous a gratifiés d’une roue majestueuse

Les rhododendrons étaient magnifiques

Et la petite serre aux nénuphars !

Pour finir, rencontre avec des danseuses de samba

Une très belle journée malgré le temps maussade. C’est sûr, on reviendra bientôt !

Pour les infos et le programme des mois à venir, c’est ici.

Kew Gardens

Il y a quelque chose d’apaisant dans les jardins. Douceur des lignes, savant mélange des formes, des couleurs et des textures, perspectives dégagées, tout est fait pour réjouir la vue et l’esprit. Lieu où le temps semble suspendu, espaces clos hors de la ville, et hors de la nature, ils accordent à l’esprit ce repos et cette sérénité propices au rêve et à la méditation.

Kew Gardens est un lieu magique. Plus grand jardin botanique du monde, d’une beauté et d’une variété à couper le souffle, il abrite près de 40000 plantes différentes. Une journée n’est pas de trop pour découvrir les immenses serres, le jardin méditerranéen, le jardin des bambous, les magnolias, les rhododendrons, les azalées, nénuphars et tant d’autres choses. L’endroit que je préfère est la vaste allée bordée de cèdres donnant sur la perspective de la pagode chinoise. La grande serre victorienne, qui abrite une végétation tropicale est aussi un lieu très agréable.

Le Treetop Walkway, passerelle suspendue entre les arbres, offre une vue superbe sur les cimes, les serres, le parc tout entier et les environs.

Dans la grande serre, prenez de la hauteur...