Les couleurs d’Istanbul

healthy street food à Istanbul

Difficile de ne pas succomber au charme de cette ville incroyable, diverse, grouillante et colorée. Le temps d’un week-end si rempli qu’il m’a paru durer une semaine, avec mon amie Fabienne, nous avons arpenté (et je pèse mes mots, environ 40 km en deux jours et demi, podomètre à l’appui) les rues de cette ville immense, entre Europe et Asie. Je reviendrai dans un autre billet sur les magnifiques monuments de cette ville, sans doute une des plus riches du monde d’un point de vue historique (la simple évocation de Byzance et Constantinople suffit à me faire rêver), mais pour l’instant, voici mes premières impressions de la ville.

Les vendeurs de street food sont innombrables, les pâtisseries de baklavas sont appétissantes (mieux vaut toutefois les dévorer seulement des yeux) ; le vendredi soir, les bars du quartier de Beyoglü s’animent et se peuplent de shots de vodka colorés qui me faisaient penser à de la jelly

baklavas chez Hafiz Mustafa

shots Sofyali Sk

Les yellow cabs, d’un jaune plus pétant que ceux de New York :

yellow cabsLe Grand Bazar :

Grand Bazar

Le Bazar égyptien (plus authentique, moins de camelote), avec ces petits rigolos qui m’ont offert une rose séchée et ont voulu que je les prenne en photo :

spice bazar

Le pont de Galata, ses pêcheurs alignés avec leurs cannes à pêche multicolores :

Galata Bridge P1090510

La mer qui scintille, pour mon plus grand bonheur (c’est toujours un spectacle qui me remplit de joie)

mer scintillante

Le coucher de soleil sur le Bosphore, pour terminer le week-end en beauté.

Istanbul skyline

sunset

sunset