Une télécabine pas comme les autres

Samedi dernier, nous étions dans l’Est de Londres pour les Paralympiques, l’occasion de voyager sur une « airline » originale entre Greenwich Peninsula et les Royal Docks.

Inauguré en juin 2012, ce premier téléphérique urbain sponsorisé par la compagnie Emirates Airline (36 millions £ sur un budget de 60 millions £), et géré par Transport of London, relie le Nord et le Sud de la Tamise sur un peu plus d’un km de long et 90 m de haut.

On fait la queue (effet JO + beau temps) et c’est parti !

Superbe vue sur la City et Canary Wharf (Fille Aînée est un peu contrariée que « notre banque » (Barclays) ait une tour plus petite que celle de HSBC), le dôme du O2 (sur lequel on peut monter également pour la vue) et le parc olympique un peu plus loin. On peut aussi voir le vieux Greenwich et la Thames Barrier.

Fille Aînée n’en perd pas une miette

Pour 3,20 £ avec une Oyster (1.60 pour les enfants et gratuit pour les moins de 5 ans), c’est vraiment une expérience sympa. Un peu court peut-être, mais chouette. Le quartier lui-même des Royal Docks est intéressant à découvrir.

côté Greenwich

Et pour finir le voyage en beauté, une fois à Greenwich, on peut revenir en bateau jusqu’à Embankment par les Thames Clippers.

Publicités