Tout va bien

autumnal mood

Tout va bien, sauf que :

Je me suis un peu enflammée suite à la publication de ce billet qui a parlé à beaucoup de gens (c’est mon nouveau record de pages vues en une journée) et j’ai voulu faire ma maligne en me mettant sérieusement au sport. Je me suis trouvée une copine très sympa pour courir, elle a juste oublié de me préciser qu’elle avait été championne de natation et d’aérobic et qu’elle était complètement obsédée par le sport (il faut dire que notre première rencontre autour d’une bouteille de vin m’avait donné une fausse impression). Bref, je ne sais pas si c’est d’avoir couru plusieurs jours de suite ou bien un faux mouvement au Pilates mais je me suis fait atrocement mal au cou et au haut de la colonne vertébrale. Résultat je peux à peine bouger et la position assise devant l’ordi n’est pas géniale. Ou alors c’est mon inconscient qui ne veut VRAIMENT pas que je me remette au sport…

L’école ferme aujourd’hui à 13h30 pour les entretiens parents/profs. Et oui c’est ça aussi l’école anglaise, ils font toutes leurs réunions, spectacles et autres en plein milieu de la journée comme si tout le monde travaillait à domicile. Vous me direz que justement je travaille à domicile, certes mais j’ai une deadline pour jeudi prochain et il faut donc que je case au minimum 60 heures de boulot d’ici-là. Challenge accepted !

Pour corser un peu la chose, sinon ce ne serait pas drôle, Antoine est en déplacement et donc il m’a refilé la corvée du contrôle technique de la voiture, que je dois donc apporter demain en pleine journée dans un quartier très éloigné de la maison, youpi !

Ah et j’oubliais, on a une souris dans la maison et de l’eau qui coule du plafond de la cuisine (oui chéri, si tu me lis, ça a recommencé !)

Alors disons que lorsque l’école m’envoie des sms pour me rappeler de faire des « spooky cakes or cookies » pour la vente de gâteaux à l’école demain, la motivation est très très moyenne, voire inexistante, voire négative si c’est possible.

Quand je pense que certaines partent demain à l’Ile Maurice…