10 trucs que disent les enfants bilingues

« Il est neuf minutes jusqu’à une heure. »

« Aujourd’hui, on a eu un early lunch juste avant le clay club. »

« N’importe quoi, on dit pas « home », on dit « hhheûme » ! »

« Pour être honnête, le foie gras, ça regarde comme du pâté, dans mon opinion. »

« Mamie, quand elle parle anglais, on dirait qu’elle a une patate chaude dans la bouche. »

« Mais papa, pourquoi tu mets les sous-titres ? »

« Il ne me manque plus que un sticker sur mon award-card et j’aurai mon certificate !

« Pour mon anniversaire, je peux avoir un sleepover ? »

« On a tout compris ce que vous dites ! » [quand les grands-parents distraits essaient maladroitement de parler anglais pour être discrets…]

« Allez, on est au-dessus de l’Angleterre, je switche du français à l’anglais maintenant ! » [dans l’avion, au retour des vacances]

Advertisements

37 réflexions au sujet de « 10 trucs que disent les enfants bilingues »

  1. Adorable ! Ma préférée : «  »Pour être honnête, le foie gras, ça regarde comme du pâté, dans mon opinion », on devine bien quels sont les mots/expressions anglais qui se cachent derrière !

    1. C’est parce qu’en France, on les oblige à parler français tout le temps, alors elles nous rétorquent que dans ce cas, en Angleterre, elles peuvent bien parler anglais tout le temps…
      Avec nous elles doivent parler français, mais entre elles, l’anglais prend tout de suite le dessus.

  2. Genial! J’ai adore l’article! 🙂
    Les miens n’en sont pas encore la (et ils ont la langue du Papa en plus), ils « parlent » (3 ans et demi et presque 2 ans) dans les 3 langues en fonction de la personne a qui ils s’adressent mais ils ne font pas encore de phrases bien construites! On va s’amuser je sens! 🙂
    Wait and see…

  3. ahaha je me souviens du « ca regarde comme » ca fait longtemps que ma mini portion ne le dit plus, mais qu’est ce qu’elle a pu le dire 😀 Elle dit toujours « je regarde pour ma soeur » quand elle l’a cherche, alors que ca fait1 an qu’elle n’est plus baigné dans l’anglais!

  4. Trop mignon, je vous rassure certains français prennent le foie gras pour du pâte que l’on étale consciencieusement sur son pain ( lol ), être bilingue est une richesse! Bonne journée Delphine et très bon week-end

  5. Uh… En lisant ceci, je me rends compte que je viens tout juste d’écrire « switcher » sur une commentaire. Ca regarde comme un enfant bilingue, non? Nous aussi on parle de sleepovers en français 🙂

  6. Tu as vu ce film sur la télé ?
    Et mes pantalons, ils sont trop serrés (celui qu’il/ elle porte en ce moment).
    Tu as bien raison de les écrire, ces expressions sont à retenir !

  7. J’adore! Ma fille de 7 ans (père français, maman anglaise, 0-3,5 ans en France et 3,5-7 ans en Angleterre) dit toujours « je suis 7 » au lieu de « j’ai 7 ans », « je vraiment veux » et « je suis faim, je suis sommeil, je suis froide etc ». Ca rend mon mari fou car on la corrige au moins une fois par jour….

  8. En linguistique, on appelle ces phénomènes passionnants des « interférences ».
    Chez nous (deux filles de 5 et 6 ans) :
    Je mets « mes culottes = « I’m putting my knickers on ».
    J’ai 6 = I’m 6
    When I will be old,I’ll …= Quand je serai vieille…
    Mon préféré livre….= my favourite book…
    Mes filles de 5 et 6 ans ont arrêté de dire « ressemble comme » il y a un peu plus d’un an. Avant ça donnait « Lou ressemble comme Daddy ».
    Il y en tant d’autres, je reviendrai en écrire au fur et à mesure qu’elles les prononceront !
    Sur un autre sujet mais qui a toujours trait à la linguistique chez nos enfants bilingues, j’aimerais trouver des témoignages d’autres parents dont les enfants « subissent » la même situation que celle de mes filles ! Rien de grave et ça se corrigera avec le temps mais voici ce dont il s’agit :
    j’ai toujours parlé anglais à mes filles en France pendant que leur père, leur nounou, leurs maîtresses et notre entourage échangeaient avec elles en français. Depuis que nous avons déménagé en Angleterre (en juillet 2013), elles font des erreurs de conjugaison (et de grammaire en général) qu’elles ne faisaient pas avant quand j’étais la seule à leur parler anglais ! Bien sûr, c’est au contact des autres enfants à l’école.
    Des exemples :
    I « buyed » remplace maintenant « I bought » de même pour bringed et thinked (au lieu de brought et thought)…
    Le comparatif et le superlatif irréguliers de « good » sont devenus « gooder » et « goodest »….
    De même qu’elles imitaient naturellement mon accent « standard » (received pronunciation), elles l’abandonnent parfois pour la prononciation locale qu’il y a à Bristol, c’est flagrant sur des mots comme « can’t, dance, plant, grass… »
    Encore une fois, je ne m’en inquiète pas du tout (même leurs erreurs sont « beurk » à entendre et agaçantes quand on sait qu’elles maîtrisaient ça sans même y penser) et sais pertinemment, qu’elles finiront par corriger ces emprunts aux copains avec le temps. D’autant plus qu’elles ont des parents vigilants 🙂
    Le sujet m’intéresse néanmoins et je me demande si d’autres parents voudraient bien partager les perles de leurs trésors avec moi !
    Merci !

    1. C’est très intéressant ce que tu dis. Comme tu dis il n’y a pas d’inquiétude à avoir mais d’un point de vue linguistique c’est intéressant à observer. Je n’ai pas cette expérience mais peut-être que d’autres ont vécu la même chose ?

    2. Nous avons eu exactement le même avec notre fille. Je suis anglaise et mon mari est français, notre fille est née en France et nous sommes venus s’installer à Londres quand elle avait 3,5 ans – elle a 7 ans maintenant. Heureusement ça se corrige petit à petit, même si j’entends toujours “who is look aftering me today?” et d’autres perles semblables. Bon courage!

      1. Hi there Franglaise Mummy ! I’m very happy to read that you have experienced the same thing ! Glad to know kids do correct those little « mistakes » over the course of time 🙂

  9. Ce soir, j’ai eu « je voulais mes shorts » (= my shorts)
    et
    « j’ai fait ça pour faire Plume venir » = »… to make Plume come » (Plume est la lapine d’une de mes chéries)…

  10. Ma fille ne fait pas encore beaucoup de phrases, mais nous avons rencontré un petit franco-grec qui disait “pourquoi” tout le temps, au lieu de “parce que”. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre de quoi il me parlait.
    Mais je devrais peut-être me tenir prête à noter celle de ma fille.

  11. Trop mignon! Quand je repense à tes articles sur les préparatifs de votre départ en Angleterre, ta recherche épique de logement, et tes filles qui ne parlaient pas encore anglais et appréhendaient un peu la rentrée dans une école anglaise, quel chemin parcouru… ça me rappelle les dessins de Lili Bé quand ses fils la reprennent sur ses fautes d’anglais… j’espère vraiment un jour revenir vivre à Londres avec mes p’tits bouts pour noter à mon tour leurs perles en franglais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s