Sept spécificités de l’école anglaise

Pas de liste de fournitures à la rentrée, youpi, tout est fourni par l’école et tout reste là-bas. Les cartables (book bags) sont légers comme des plumes. Il ne servent qu’à transporter les livres de lecture (petits livres d’une trentaine de pages que l’on change à son rythme).

Wet play : Bizarrement, dans notre école, pas de préau. Or le temps londonien étant ce qu’il est, nos chères têtes blondes sont souvent dans l’impossibilité de jouer dehors à la récréation (playtime). Donc un système a été mis en place, le « wet play », qui ne consiste absolument pas à jouer avec des trucs mouillés, mais à jouer à l’intérieur en cas de mauvais temps. Les enfants possèdent un wet play book, pour faire des jeux, des dessins etc… Et quand les maîtresses n’en peuvent vraiment plus, elles dégainent bien sûr l’arme du DVD. C’est comme ça que Cadette a vu je en sais combien de fois le début de Madagascar, et jamais la fin.

Lunch box. Personne ne rentre chez soi le midi ; la pause déjeuner est beaucoup plus courte qu’en France et les horaires décalés selon les classes pour des questions de place dans le grand hall qui sert à la fois au sport, aux rassemblements divers et à la cantine grâce à un ameublement modulable. On a désormais le choix entre apporter son déjeuner (packed lunch)  ou manger à la cantine (school dinner). Bien sûr, mes filles me supplient de leur faire des lunch boxes, mais le mardi parce que le mardi telle copine le fait aussi, oh et puis finalement le mardi il y a des hot dogs à la cantine alors je ne veux plus de packed lunch. Sauf qu’il faut genre six semaines de préavis auprès de la cantine pour changer de jour. Grrrr…

L’uniforme bien sûr : je l’apprécie car il limite (oui on a quand même le choix entre robe, jupe ou pantalon, polo ou chemisier, sweat ou cardigan et il n’en faut pas plus à Cadette pour nous faire tourner en bourriques) les discussions du matin sur l’habillement. Il est aussi très efficace pour gommer les inégalités sociales et renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté, surtout dans notre école où tant d’élèves viennent d’horizons différents.

Les clubs : comme la classe se termine à 15h15, il reste du temps pour les activités et certaines sont organisées à l’école même, donc pas besoin de venir rechercher son enfant pour le conduire, tout est sur place (ô joie !) C’est ainsi que Cadette fait de la danse le lundi et Fille Aînée du théâtre le mardi. Il existe aussi un Science Club, un homework club qui ressemble à une étude surveillée, un poetry club le midi que Fille Aînée a beaucoup aimé l’an dernier et qui lui a permis de s’approprier un peu mieux la langue anglaise. Certaines activités facultatives comme la chorale ou les cours d’instruments empiètent même sur le temps de classe. Je ne sais pas trop comment ils se débrouillent ensuite pour rattraper.

Le travail par équipe est encouragé, bien plus que la compétitivité individuelle, ce qui me semble très sain et intelligent, utile pour la suite de leur vie. Ils ont toutes sortes de projets qui font entrer en jeu plusieurs matières à la fois, par exemple imaginer la création d’un parc d’attraction, prévoir combien on va faire payer, combien on prévoit de visiteurs etc… C’est très concret. Les différentes équipes reçoivent des points, un peu comme dans Harry Potter et l’équipe gagnante à la fin de la semaine, décide ce que la classe va faire lors du Golden Time, temps libre le vendredi après-midi.

On encourage aussi beaucoup la créativité et la confiance en soi : par exemple en cours d’informatique, en ce moment, ils travaillent sur simple English Wikipedia, le Wikipedia en anglais pour les gens dont l’anglais n’est pas la langue maternelle. Chacun doit rédiger un article sur un sujet qui l’intéresse et qu’il connait bien. Fille aînée a décidé d’écrire un article sur la Seconde guerre mondiale. Carrément. Et je trouve ça génial que la maîtresse la laisse faire, sans lui dire qu’elle n’a pas l’expertise nécessaire ou que cela a déjà été fait. Elle va trouver quelques détails à ajouter à l’article existant, par exemple sur l’évacuation des enfants de Londres à la campagne. C’est une belle manière de leur donner confiance en eux et en leurs compétences.

11 réflexions au sujet de « Sept spécificités de l’école anglaise »

    1. Il y a toujours de bonnes idées à prendre partout. Ce que je trouve vraiment positif ici, c’est la manière dont l’enfant est valorisé et dont on encourage la créativité, la prise de parole en public, la gestion d’un projet. C’est très concret, sans doute plus utile pour plus tard.
      Le revers de la médaille étant sans doute une moins bonne culture générale et peut-être aussi (mais je ne sais pas si c’est vrai dans toutes les écoles) un certain manque de rigueur.

  1. Du bon dans l’uniforme (pour les les lessives aussi ;)) et les activités sur place !! (Ici on conduit dans tous les sens avec les 4 (tennis, foot, danse, théâtre, piano et caté.. :0)
    Par contre, le recours au DVD les jours de pluie en récré (et il doit y en avoir plus d’un jour), je suis plus nuancée… ça doit être la nostalgie du préau de notre petite école, n’est-ce pas ?
    Je bénis quant à moi la cantine, même si dans le privé c’est la moitié du prix de la scolarité.
    Mais tes filles semblent épanouies et c’est bien cela le principal !🙂
    Je t’embrasse Delphine.

  2. Notre chère Education Nationale ferait bien d’aller faire un tour ailleurs pour voir ce qui s’y passe !
    Surtout pour le travail en équipe, la confiance en soi et la prise d’initiative.

  3. Moi je suis toujours étonnée par les 1000 et une façons dont le côté « récompense » se décline : évidemment les stickers, les « writer of the week »… mais les filles t’ont-elles parlé de la top-table du vendredi ? « Maman vendredi je serai en top-table ! » : càd une table d’honneur au déjeuner, où si j’ai bien compris il y a nappe, vaisselle pas en argent mais presque, carafes remplies de jus et grenadine au lieu de l’eau… et quand on est élu pour être à cette table (parce qu’on s’est bien comporté à table je crois), on peut choisir un ami à inviter ! Qu’est-ce qu’ils inventent pas qd même ces anglais pour que leurs pauvres petits ne soient pas malheureux à l’école !!

  4. Je découvre avec plaisir ce blog et ce( s) messages positifs sur le système anglais dont j’essaie souvent autour de moi de vanter les mérites (même si bien sur je sais qu’il n’est pas non plus parfait). Je suis française en france…..pas très original! Mon époux est anglais et notre grand va le mercredi matin à l’école anglaise……je suis d’accord avec ce que vous écrivez dans ce message notamment le pus d’autonomie et de libre penseur….en revanche j’aime l’idée du bac avec plus de matières….mais je préfère l’université anglaise…..
    Dans ma tête je me fais l’ecole « idéale à ma sauce »…. Et je verrais mes enfants passer d’un système à l’autre.. .. Fort peu probable ….

  5. Je comprends maintenant la différence de niveau culture générale et d’éducation entre moi pure française ayant fait toute ma scolarité obligatoire et même un peu plus en France et mon copain anglais ayant été en école privée et école publique Anglaises. Il y a un fossé niveau culturel et formation académique (structure des essays et recherches). J’ai l’impression que le bac Français c’est un peu Oxford à côté du A-level Anglais… Il y a des choses sur l’histoire et la géographie qui nous semblent être des acquis de bases qui ne semblent pas du tout essentiels ici en Angleterre… D’ailleurs, à la fac dans mon cours je suis avec quelques autres Français, et nous sommes les étudiants avec les meilleurs résultats ! Les profs et les autres étudiants pensent d’ailleurs que nous les Français sommes plus académiques et sérieux. (belle réputation non?). Cependant, je pense que les Anglais sont tellement plus relax au niveau de leurs études, beaucoup plus ouverts, créatifs et positifs car ils ont l’air d’avoir moins d’esprit de compétition/réussite-à-tout-prix et plus d’envie d’épanouissement à long terme. Bref c’est « fifty-fifty ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s