Dis, c’est quand les vacances ?

Les filles ont encore école jusqu’au 20 juillet mais ça sent la fin. Une grande partie des journées est consacrée à l’organisation de la comédie musicale de fin d’année, Oliver !

Avec cette grisaille permanente qui commence sérieusement à m’attaquer le moral, impossible de se sentir en juillet. Ça devient « ridiculous » comme sont obligés de l’admettre même les Anglais les plus flegmatiques. Les activités et manifestations de plein air sont annulées les unes après les autres, on est privés de barbecue, de Pimm’s et de bronzette dans les parcs, bref, d’été.

Heureusement que la France n’est pas trop loin. J’ai pu aller me ressourcer en Vitamine D (et chocolat Lindt) le week-end dernier entre Toulouse et les Landes et ça m’a fait un bien fou. J’ai fait ma Française gourmande, m’émerveillant devant les abricots du jardin de mon frère (ah les abricots, vous savez ces fruits qui ont besoin de soleil pour mûrir ), devant les rayons de chocolat des supermarchés, aussi variés que les rayons de chips en Angleterre, ce qui n’est pas peu dire…

Pendant ce temps, Antoine et les filles profitaient de mon absence pour s’adonner à leur activité favorite : le camping. Sauvage. Sous la pluie. Et en voyant l’état de leurs chaussures de marche au retour, enfin des tas de boue sous lesquels on devine un peu de cuir ou de Goretex, je n’ai pas trop trop de regrets. Parfois, il faut savoir s’effacer et laisser les gens vivre leur passion, tout en restant humblement à boire du rosé sous une treille entre cousins ou jouer dans les vagues à Hossegor …

Petites filles heureuses de camper au milieu de nulle part

De retour sous la grisaille londonienne, je commence à compter les jours qui me séparent des VRAIES vacances avec au programme, balades en montagnes, fêtes de famille, plage, apéros qui traînent en longueur, bouquinades à l’ombre (mais pour apprécier l’ombre encore faut-il que… vous aurez compris) etc, etc…

Et bonnes vacances aux petits veinards qui en profitent déjà !

Publicités

12 réflexions au sujet de « Dis, c’est quand les vacances ? »

  1. Pour la première fois depuis trois ans, j’ai hâte de rentrer en France vendredi matin. Est ce que c’est la météo londonienne qui commence à me peser?
    Mais je suis sûre que je serai encore plus pressée de rentrer au bercail londonien une fois le tunnel traversé et l’autoroute A25 retrouvée !

  2. Profite bien de tes vacances, ca donne envie! Nous, on reste bloqués ici tout l' »été »… dur dur de se dire que c’est l’été d’ailleurs, ca serait vraiment trop dur de ré-enchainer sur l’automne sans une coupure!
    Ramène nous de belles photos de soleil et sable chaud!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s