Carnets de voyage (fin) : Las Vegas

Après avoir passé dix jours dans de magnifiques espaces naturels, je m’attendais à éprouver un choc en découvrant Las Vegas. Finalement ce « Disneyland pour adultes » ne nous a pas déplu. Je n’y passerais pas ma vie, mais c’était intéressant à voir et moins glauque que ce que j’avais imaginé.

Certes, les distributions de tracts pour obtenir des « girls en moins de trente minutes » (alors même que la prostitution est interdite à Las Vegas) sont très nombreuses mais l’ambiance reste bon enfant durant la journée.

Il nous a fallu pratiquement six heures de marche pour découvrir les principales attractions de la ville, tellement les hôtels sont immenses ! On croit que le suivant est tout proche, mais comme certains font un kilomètre de long…

Nous étions logés au New York New York, dont la façade figure les gratte-ciels de Manhattan. Plutôt réussi. A l’intérieur, des petites rues recréent une ambiance rues de Greenwich Village (là encore à la façon Disney, très aseptisée et un peu kitsch, mais plutôt agréable !). Nous avons adoré le Paris Las Vegas, aussi bien pour l’extérieur que l’intérieur, le Bellagio pour son spectacle de jets d’eau et sa serre. Les filles ont aimé voir l’Excalibur. Fille Aînée en particulier a adoré tous ces hôtels plus grandiloquents et clinquants les uns que les autres. Et elle a  conclu avec sagacité en voyant peu à peu les néons s’allumer : Maman, Las Vegas, c’est une ville de nuit. »

Le soir, nous nous sommes essayés aux machines à sous, mais peut-être faute d’avoir un enjeu suffisant, nous n’avons pas vraiment accroché. J’ai gagné 150 fois la mise, sauf que j’avais misé… 1 cent. Moi qui joue parfois à des jeux idiots sur mon téléphone, je m’attendais à trouver les machines à sous plus addictives. Je ne vais pas m’en plaindre, mais je suis un tout petit peu déçue !

Un printemps hollandais au Bellagio :

Et voilà, nous sommes rentrés à Londres sans encombres, dans la pluie et le froid.

Quand nous avions commencé à parler de faire un voyage cette année tous les quatre, je pensais plutôt à l’Asie (Vietnam et Laos, qui me trottent dans la tête depuis un bout de temps), par envie de dépaysement et je trouvais l’idée des parcs américains presque trop banale. Finalement je n’ai aucun regret, je suis heureuse d’avoir découvert San Francisco d’une part et des merveilles naturelles pareilles. Même en traversant en voiture l’Arizona et l’Utah, nous étions frappés par la beauté et la majesté des paysages, qui ne ressemblaient pour nous à rien de connu.

Et comme le voyage stimule l’appétit de voyage, nous avons déjà bien envie de retourner aux Etats-Unis dès que possible, pour passer plus de temps à San Francisco, voir les parcs que nous n’avons pas pu visiter (entre autres Monument Valley et Antelope Canyon) et peut-être retourner dans nos préférés…

5 réflexions au sujet de « Carnets de voyage (fin) : Las Vegas »

  1. Merci pour ce dernier épisode ! Tu touches dans le dernier paragraphe un point essentiel dans les voyages : on a toujours envie de découvrir d’autres lieux, et on a aussi toujours envie de revoir ceux qu’on avait tellement aimés. J’ai hâte maintenant d’entendre les mille petites anecdotes qui n’auront pas manqué d’émailler votre périple. Comme vous, j’avais été stupéfait par l’immensité et la beauté de ces paysages, et j’adore me retrouver « on the road » là-bas, même les stations-service me plaisent!! ;o) Mais vous avez raison, il faut y retourner, Monument Valley est magnifique, Antelope Canyon impressionnant, et aussi Horseshoe Bend, etc, etc…
    En tous cas merci d’avoir tenu ce journal de bord, ça m’a permis de vous accompagner là-bas pendant ces deux semaines.

  2. J’ai beaucoup aimé aussi suivre votre voyage qui me rappelle de bons souvenirs. Les voyages appellent d’autres voyages… L’Asie apporte un sacré dépaysement, un choc culturel !

  3. Toutes tes photos me rappellent de très bon souvenir de mon voyage en Californie. Quand j’y suis allée, il faisait presque 40°, c’était vraiment insupportable de marcher à l’extérieur. Tu as de la chance d’avoir pu te promener un peu partout. Moi je suis surtout sortie la nuit ou en passant par les tunnels des hôtels.

  4. Merci pour tous ces clichés en tout cas, pour nous qui ne voyageons pas !
    Tout à l’air démesuré, si spacieux, bigaré… que notre Europe (des 27) paraît modeste face au géant américain d’en face !😉

    Bon retour, la tête remplie des souvenirs ! Voilà un séjour marquant également pour vos filles !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s