The show must go on

Depuis un mois, Fille Cadette répète tous les jours ses chansons pour le spectacle de Noël de l’école, une « nativity play », qui raconte donc la naissance de Jésus. Oui, elle est dans une école publique et la première fois que je l’ai entendue chantonner « Two thousand years ago, in Bethleem… » j’ai été surprise, mais ici, il n’y a pas du tout le même attachement à la laïcité qu’en France. Toutes les religions sont abordées à l’école. C’est donc avec un certain attendrissement les premiers jours puis une certaine lassitude par la suite, en passant par une certaine fierté devant sa ténacité, que nous l’avons entendue répéter inlassablement toutes ses chansons tous les jours  en vue du Christmas concert. Je précise au passage que la musique et le chant, c’est du sérieux ici. Les deux activités ont une place importante(et  distincte) dans l’emploi du temps. De même, les répétitions du spectacle ont pris le pas sur tout le reste ces derniers jours.

Or ce matin, alors que je marchais à toute allure vers l’école, fièrement mais un peu à la bourre, dûment armée de mon appareil photo pour immortaliser la performance, je me suis rendu compte que j’avais des appels en absence de mon cher et tendre. Je précise que Monsieur n’est pas du genre à appeler pour ne rien dire donc je me suis tout de suite un peu inquiétée.

– Tu es dans le métro ? Les filles vont bien ?

– Euh c’est-à-dire que… Fille Cadette est tombée et elle s’est ouvert le front et…

Je ne crois pas vous avoir raconté que lors de son premier jour dans cette école, Fille aînée était également tombée, s’était ouvert le genou et était arrivée l’uniforme déchiré, plein de sang et de boue (j’exagère à peine). Faut-il en tirer des conclusions à part que la loi de Murphy existe bel et bien ?

Bon. Certes il y a des choses plus graves mais je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une grosse boule dans la gorge quand je suis arrivée à l’école. Bien évidemment en me voyant entrer dans l’infirmerie, ma pauvre petite fille cadette, bien amochée, a éclaté en sanglots.

La déception était trop forte. Il était 9h30. Tous les parents étaient assis dans la salle de spectacle et les enfants commençaient déjà à s’installer sur scène.

L’infirmière de l’école a été adorable. Elle a nettoyé ses blessures, l’a réconfortée, félicitée pour son courage (Fille Cadette a même eu droit à un autocollant « bravery award ! ») et l’a vite emmenée à sa classe. En voyant les autres enfants passer dans le couloir pour entrer sur scène, nos petits coeurs de parents étaient bien serrés…

Finalement l’infirmière super gentille et super-efficace, a réussi à l’amener à temps sur scène, où elle a été prestement revêtue de son petit costume de colombe.

Et elle a chanté, tant bien que mal, avec son gros pansement sur le front, sa coupure sur le nez et son costume mal mis qui tombait toutes les deux minutes mais elle a chanté, un peu perturbée au début, puis de plus en plus assurée, contente d’être là. Elle a même apporté un message à l’Ange Gabriel lui-même, donc sans elle, Jésus ne serait pas né, vous imaginez la cata … Quant à nous, nous avons même eu droit à un traitement de faveur, on (toujours la même superwoman infirmière/assistante sociale) nous a fait monter sur une mezzanine d’où on avait une super vue sur le spectacle. C’est là que je me suis rendu compte, après avoir trouvé l’angle parfait pour filmer notre courageuse descendance, que la batterie de mon appareil photo était morte. Je vous mets donc une vidéo des répétitions.

Inutile de dire que nous avons oscillé pendant tout le spectacle entre le sourire béat et les larmes aux yeux…

Advertisements

12 réflexions au sujet de « The show must go on »

  1. Bravo a ta choupette courageuse..extra la vidéo…
    Et bien ns ce matin Thaïs devais avoir sa première nativity en reception et faut de varicelle et bien no show..bouhooo enfin elle as l’air de bien le prendre….
    XX

  2. Awwwww! Quelle déception, j’imagine, le coup de la batterie. ça me rappelle quelqu’un !! ;o)
    Peut-être que d’autres parents auront filmé « L’annonce faite à Marie » sponsorisée par Tricostéril.
    C’est super qu’elle ait pu le faire quand même. Une vraie pro ! Bravo !
    Pas trop amochée quand même ? Que s »est-il passé ? Sa doublure l’aurait-elle poussée dans l’escalier pour tenir le rôle à sa place ? Quel milieu, le showbiz !

    1. Bruno, en fait j’ai il y a une autre représentation cet aprem, d’où le flegme quasi british dont j’ai fait preuve en m’apercevant du pb de batterie. Je vais me rattraper cet après-midi ! (Mais de toute façon je n’aurais pas eu le droit de mettre des images des autres enfants sur le blog).
      Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, je crois que c’est son père qui lui a fait un croche-pied. Du coup il s’est senti tellement mal qu’il est resté au spectacle au lieu d’aller au boulot. A quelque chose malheur est bon !
      Et ce matin je sors de la Class Assembly de Fille Aînée, il faudra que j’en parle, c’est très chouette, entre spectacle et éducation civique.

  3. J’espère que vous êtes tous remis de ces (fortes) émotions !! En tout cas la vidéo est craquante à souhait 🙂
    Belle route vers Noël donc à tous, et sans embûches désormais, of course…
    Je t’embrasse,
    Anne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s