En retard

Parfois je me moque avec mes copines françaises des mamans anglaises qui ne haussent jamais le ton (du moins en public) avec leurs enfants, et qui semblent toujours trouver adorables les bêtises plus ou moins graves de leurs petits garnements. Leur devise semble être : ce sont des enfants et on ne peut rien y faire. Du coup, l’arrivée d’enfants dans un lieu plutôt orienté adultes provoque souvent une crispation.

Mais ce matin, j’ai assisté à une scène qui m’a serré le coeur : nous étions sur le chemin de l’école avec mes filles, juste derrière deux enfants qui semblaient seuls.  Tout à coup la maman, qui se trouvait en fait très loin derrière, s’est mise à hurler pour leur ordonner de courir, sans quoi ils seraient en retard. Il faut dire que le retard et l’absentéisme sont une vraie plaie dans notre école et que l’équipe enseignante insiste énormément sur la ponctualité et l’assiduité. On peut même gagner un vélo en récompense d’une assiduité de 100 %.

Un peu surprise parce qu’il restait encore dix bonnes minutes avant la sonnerie et que l’école se trouvait à moins de 300 mètres, j’ai pressé le pas par réflexe. La petite fille a obéi à sa mère mais le petit garçon avait manifestement du mal à courir, encombré par un gros sac plastique qu’il portait en plus de son cartable. Nous l’avons dépassé et là la mère s’est mise à hurler comme une furie. A la place de l’enfant, j’aurais eu l’impression d’avoir commis une action impardonnable et que ma mère me haïssait. Elle l’a rattrapé et elle a continué à le pourrir pendant deux ou trois minutes, le secouant en hurlant alors qu’il pleurait, l’air terrorisé. Elle ne semblait même pas gênée de notre présence et je n’ai pas pu m’empêcher de me demander comment elle devait le traiter à la maison. J’avais presque les larmes aux yeux à l’entendre accabler ainsi ce petit bout de chou d’un mètre dix à tout casser. Elle s’est un peu calmée, mais à peine, en arrivant devant l’école et en constatant qu’ils n’étaient pas du tout en retard.

Cela peut arriver à tout le monde (je ne le sais que trop bien) de s’énerver contre ses enfants et de crier non pas parce qu’ils le méritent mais parce qu’on est stressé par autre chose. Mais cette maman a hurlé de manière violente et méchante pendant cinq bonnes minutes (je vous jure que c’est long) contre ce pauvre gamin sans aucune raison, et à entendre ses sanglots il était malheureux et terrifié. J’aimerais dans ces cas-là être assez sûre de moi pour aller confronter la mère. Mais comment être sûre que ça ne va pas retomber sur le gamin ? N’est-il pas présomptueux ou disproportionné de penser qu’il y a maltraitance quand on a assisté à dix minutes de la vie d’une famille ? Qu’auriez-vous fait à  ma place ?

Je désapprouve les excès inverses qui se produisent parfois aux Etats-Unis (appeler la police si quelqu’un donne une fessée à son enfant !) mais tout à coup je comprends mieux. J’aurais eu terriblement envie d’intervenir mais tout ce que j’ai fait c’est jeter quelques regards offusqués et expliquer à mes filles que je ne trouvais pas ça bien. A posteriori je me dis que j’aurais pu proposer à la mère de m’occuper d’emmener le gamin à l’école si elle était pressée, mais voilà je n’y ai pas pensé…

Du coup au retour, après m’être épanchée auprès d’une copine, j’ai regardé d’un oeil bienveillant les mères que j’ai croisées sur le chemin du retour et qui arrivaient super en retard mais super cool, sans stresser leurs enfants…

7 réflexions au sujet de « En retard »

  1. Je viens de finir de lire le livre Vilaine (bouleversant témoignage d’une enfant haït par sa mère !), ton anecdocte m’a fait pensé au bouquin. Pauvre enfant… en espèrant que la mère ait fait cette crise en pensant qu’elle était en retard😦

  2. Je dis toujours à mes copines françaises en visite de faire attention dans la rue, lorsqu’on se fâche contre nos enfants : elles n’hésitent pas à donner une fessée en pleine rue ! Je dis toujours à mes enfants, « on en reparle à la maison » !!!!
    Réagir spontanément face à la colère d’un autre parent est très délicat.

    1. En effet, je pense que ce n’est pas mon rôle de dire à une mère comment elle doit éduquer son enfant et je ne suis pas du genre à me formaliser pour une tape ou une fessée (je l’ai fait quand Fille Cadette était petite et faisait de gros caprices) mais je te jure que j’ai été vraiment choquée sur ce coup-là et désemparée, à me demander vraiment ce que je devais faire…

  3. Mais la mère hurleuse, c’était quel genre ? Une madame Groseille locale ou une madame Lequénois hyper dépassée, malheureuse et peut-être maltraitée par son époux ? Moi j’aurais peut-être dit avec un sourire: « C’est bon, vous avez encore 10 minutes avant la sonnerie ». Peut-être aussi que le gamin est super pénible depuis des semaines, toujours en retard, désobéissant ? Mais peut-être que la mère est dépressive et maltraitante. Peut-être avait-elle précisé la veille à ses enfants en insistant, qu’elle avait elle-même un rendez-vous HYPER important .
    On ne saura jamais.
    « Do you want to talk about this ? » aurais-tu pu lui demander ? ;o)

    1. Plus Groseille que Lequesnois🙂
      Oui bien sûr je ne sais pas dans quelle situation elle est et je ne me permettrais pas de juger quelqu’un sur 10 minutes de sa vie mais j’ai été bouleversée et je me suis vraiment sentie mal de ne rien pouvoir/savoir faire pour ce gamin. Mon gut feeling, c’est que ce n’était pas seulement une mère dépassée qui pétait un plomb mais quelqu’un qui avait pris de très mauvaises habitudes (pour être extrêmement modérée dans mon propos) dans sa manière de s’adresser à ses enfants…

  4. Fille aînée est allée faire sa petite enquête… oui je sais que je ne devrais pas la mêler à cela mais il se trouve qu’elle connaissait la soeur du garçon, qui est bien en Year 4, ce qui veut dire qu’il a 8 ou 9 ans, du coup je suis un peu rassurée (il est plus vieux que je ne pensais, même s’il est petit pour son âge). Elle est allée la voir et lui a demandé cash si leur mère était toujours aussi sévère (elle a utilisé le mot « harsh »), et la petite fille a répondu : « seulement quand mon frère est « naughty »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s