Teppanyaki

J’ai écrit cet article au mois d’août, et puis il est resté dans mes brouillons. Mais après avoir regardé l’épisode 3 de la saison 7 de How I met Your Mother et m’être étranglée de rire à voir Barney jouer les chefs jongleurs, j’ai finalement eu envie de le publier… un peu aussi pour combler le vide sidéral de ce blog en cette période chargée professionnellement…

Je ne connaissais que de nom ces tables chauffantes japonaises, comparables à une plancha géante. En fait, c’est presque un dîner spectacle. Les convives sont répartis sur une table en U autour du Teppanyaki, face au chef qui s’active sous leurs yeux. Un peu déconcertée au départ en le voyant jongler avec ses ustensiles, rattraper des oeufs au vol dans sa toque comme si on était au cirque, j’ai fini par me prendre au jeu et j’ai même réussi à avaler au vol une bouchée d’omelette, telle une mouette affamée (amateurs de sobriété et de raffinement, passez votre chemin, ce genre de resto n’est pas pour vous).

Nous avons passé un bon moment et comme l’atmosphère s’y prête, nous avons fait connaissance avec la famille anglaise d’origine indienne installée à côté de nous qui fêtait les résultats des A-levels de la fille aînée et surtout son admission à l’université. Il faut savoir qu’il devient de plus ne plus difficile d’intégrer l’université, même avec un bon niveau scolaire, car les places manquent, et des dizaines de milliers de lycéens se retrouvent sur le carreau malgré leurs bonnes notes. On estime à 200 000 le nombre total de lycéens qui n’obtiendront pas de place. C’est ça aussi l’Angleterre…

Pour en revenir au resto lui-même, ça peut être rigolo pour une soirée entre copains, en réservant une table entière pour le groupe.

Sen Nin 18-19 The Mall
Ealing Broadway
W5 2PJ

206 Upper Street
Islington 
N1 1RQ

35 Pratt Street
Camden 
NW1 0BG

Advertisements

16 réflexions au sujet de « Teppanyaki »

  1. Heureusement qu’il a une newletter donc !
    Rien que vu de là, ça a l’air super appétissant !!!

    Sinon, dans un autre genre cinématographique et bien plus « fançais », il y a une scène (mythique pour mes soeur et frère) dans « l’aile ou la cuisse » avec Louis de Funès, en critique gatronomique, où il assiste à un même show dans un restaurant japonais ! A l’époque déjà, ça me sautait dans le ventre tout ce qu’on voyait sauter sur la plaque de cuisson !! 😉

    Voilà pour le quart d’heure nostalgie… allez, à taaaaable !
    Je t’embrasse et bon courage pour tout affronter…

  2. Tu me fous les chocottes avec cette histoire de manque places dans les universités.
    Je suis sure que c’est rigolo ce genre de resto, à condition d’avoir un peu picolé avant. Jouer au phoque ou à la mouette…
    Et si tu rates, t’as un blâme?
    lol

  3. Ah la la, le systeme scolaire anglais… notre fille n’avait meme pas 3 semaines lorsqu’on nous a explique qu’on avait foutu son avenir en l’air en ne l’inscrivant pas dans moult ecoles privees des la naissance (et c’est 50 livres a chaque fois…) !
    M’etonne pas que la psychose continue pour la fac.

    Sinon, ravie de voir que tu es fan aussi de How I met your mother… meme si ca fait longtemps que ca part en vrille, non ?!

    1. Eva, franchement le primaire anglais est très bien donc tu as encore quelques années devant toi. Pour HIMYM, je trouve qu’après une fin de saison 6 pas terrible, la 7 redémarre en fanfare !

      1. Ah ouais ? Je suis un peu déçue moi…
        Merci de me rassurer sur le primaire : Fabienne et Claire m’ont dit la même chose à l’apéro-blog ! Pour une fois que les Français sont plus relax que les Anglais sur quelque chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s