Rentrée littéraire

En guise de rentrée littéraire, je me propose de vous parler d’emue (pour éditions multi-culturelles et équitables), que j’ai découverte récemment à l’occasion d’un goûter littéraire à Café Luc.

Emue, c’est le nom d’une toute jeune maison d’édition dans l’air du temps, ouverte sur le monde, et qui propose à la fois version numérique et version papier de ses livres. Moi qui suis encore un peu frileuse vis-à-vis de la lecture en numérique, j’ai pu essayer à cette occasion une liseuse à encre électronique, qui n’a en effet rien à voir avec un écran d’ordinateur et l’expérience ne m’a pas déplu. Il n’y a pas du tout la même luminosité et sans doute pas la même fatigue à lire sur un écran. Mode girly  ON : en plus il existe de très jolies housses pour les liseuses. Mode girly OFF. Je réessaierai. Et pour tout savoir sur la lecture en numérique, c’est par ici.

Ray Parnac, auteur Emue, nous a expliqué le fonctionnement démocratique de la maison, avec des auteurs qui touchent 50 % des bénéfices (contre en général 10 à 20% dans l’édition traditionnelle) mais qui donnent beaucoup de leur temps à cette petite structure. Le comité de lecture est constitué des auteurs de la maison eux-mêmes. Ils prennent le temps de lire les manuscrits qui leurs sont envoyés et sont à la recherche de textes frais, drôles et modernes.

Les auteurs publiés sont des francophones ou Français d’ailleurs. Italie, Australie, Angleterre, tout comme la fondatrice de la maison Sophie Marozeau, installée à Melbourne

J’ai eu le plaisir de lire – sur papier, puisque j’y suis encore attachée, et je salue au passage la qualité de l’impression, de la couv et du papier lui-même –  le recueil de nouvelles de Ray Parnacle doigt de l’historienne, une galerie de personnages humains trop humains, faibles et fous, émouvants et drôles… L’humour british est présent chez cette auteur qui vit depuis quinze ans en Angleterre et qui a le don d’observer ses contemporains avec justesse et humanité.

Une littérature française bien loin de St Germain des Prés et de l’autofiction qui perso m’ennuie bien souvent à mourir, avec un goût d’ailleurs et au carrefour de multiples influences.

Dans un registre très différent, je viens de commencer le recueil de nouvelles d’Emilio Sciarrino,  mi italien, mi-français, normalien et lauréat du Prix du jeune écrivain en 2006 et du Prix du Livre numérique en 2011, et je suis séduite par la poésie de son écriture.

Je vous laisse sur une citation de ce recueil, L’ora(n)ge, paru chez Emue en 2011 :

Je suis né en France, mais j’ai des souvenirs d’ailleurs, d’un endroit vaste, chaud, désolé. D’un silence vibrant qui descendait des étoiles. D’un vent qui portait des messages effacés, des alphabets oubliés, des odeurs d’incendies. Je suis né en France mais j’ai des souvenirs, plein de souvenirs d’ailleurs.

Coordonnées et contacts

EMUE PARIS

45 rue d’Ulm, 75005–PARIS.
Email : emilio@emue.fr

EMUE MELBOURNE

43 Donald street – Brunswick, Vic 3056 AUSTRALIE
Email : sophie@emue.fr

EMUE LONDRES

Email : fabienne@emue.fr

12 réflexions au sujet de « Rentrée littéraire »

  1. Merci pour ce bel article ! Heureusement deux nouveaux recueils arrivent au catalogue dans les prochains jours, sans oublier, des nouvelles à l’unité très bientôt sur Emue ! Votre soutien nous va droit au ♥

  2. J’hésite à acheter le recueil de Ray Parnac en numérique… Et à propos de lecture numérique, il est normal que l’ecran d’une liseuse à encre électronique soit moins lumineux qu’un écran d’ordinateur puisque ce type d’écran n’émet pas de lumière… CQFD. Il n’ya absolument AUCUNE fatigue à lire sur une liseuse à encre electronique. Pas plus que sur papier en tout cas (je suis bien placé pour temoigner : j’ai des problemes de fatigues occulaires, etant informaticien de profession). Pour ma part, bien qu’attacher à l’objet livre, je suis maintenant 100% numérique, ou presque. En tout cas, pour le confort de lecture, il n’y a pas photo : je lis mieux sur ma liseuse que sur papier. Je lis plus vite, je suis plus concentré sur ce que je lis. Et puis, le numérique, c’est paradoxalement un retour au texte. L’objet livre est désacralisé pour donner davantage d’importance au texte.

    1. Merci pour ce commentaire. Autre avantage du numérique, le prix. Chez Emue par exemple, la version papier est à 13 £ et la version numérique à 4 ou 5 £. Sans compter que ma bibliothèque déborde et que c’est un cauchemar à chaque déménagement.. Mais de mon côté je suis encore attachée à l’objet livre malgré tout. je pense que je vais me mettre au numérique tout en continuant à acheter des livres papier.

      1. Tu t’es mépris sur mon propos : je ne te proposais pas d’abandonner immédiatement le livre papier. Moi-même, cela fait déjà plus d’un an que j’ai une liseuse. Et ce n’est que dernièrement que j’ai pris la décision de ne plus acheter de livres papier (ou presque). C’est une démarche personnelle, et qui doit le rester.

        Je dois t’avouer que la question de l’encombrement a aussi beaucoup compté dans ma décision : j’ai une petite maison et plus la place d’entasser des livres, je suis obligé de les monter petit à petit au grenier… J’ai donc décidé de ne plus acheter de roman papier, mais je préfère encore le livre à pages pour les manuels (informatique, échecs, dans mon cas).

      2. Non, ce n’est pas ce que j’avais compris de ton message et je trouve intéressant de connaître les expériences des autres. Je suis très en retard dans ce domaine puisque je n’ai jamais lu un livre entier sur ce support. Une autre chose assez triviale me retient : je suis très étourdie. J’ai un très bel Ipod qui a fini à la machine à laver au bout de six mois que je l’avais et je ne compte plus les appareils photos que je me suis fait voler ou que j’ai perdus. Donc je vois assez bien le scénario de la liseuse oubliée dans le Tube au bout de deux semaines…

  3. En effet, la lecture numérique risque de te coûter cher😉 Ce que tu peux faire, c’est de garder la lecture sur liseuse pour chez toi, et acheter des livres papiers à lire dans le bus ou dans le métro. Tu limites déjà les risques…

    Pour ma part, depuis mon dernier message, j’ai commandé un Kindle🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s