Six mois : deuxième petit bilan

Le temps a filé. L’an dernier au début de l’été, nous en étions aux projets, aux discussions et aux craintes et voilà, cela fait plus de six mois que nous sommes à Londres et à part quelques moments de nostalgie, nous sommes heureux de ce choix.

Après la phase de découverte et l’émerveillement devant chaque cabine téléphonique rouge, nous avons trouvé notre rythme, des amitiés se sont formées et nous nous sentons bien chez nous ici.

Fille aînée, très sensible et parfois trop mûre, a bien trouvé son rythme après quelques angoisses  ; elle est beaucoup plus sûre d’elle. Elle lit de façon fluide en anglais et comprend tout ce qui se dit en classe ; elle est capable d’écrire un petit texte simple en anglais. Elle a demandé à faire partie de la chorale de l’école et va chanter dans le spectacle de fin d’année Fiddler on the Roof . Hier, elle avait une playdate chez son amoureux anglais, après quoi nous sommes allés l’applaudir à son gala de danse. Même si nous ne nous étions jamais vraiment inquiétés pour elle, c’est un vrai bonheur de la voir si bien intégrée.

Fille Cadette est revenue la semaine dernière avec un sourire jusqu’aux oreilles : elle était « Star of the week », une récompense attribuée tour à tour aux élèves de la classe, seulement en Reception d’après ce que j’ai compris, et qui permet de mettre en valeur une réussite, un effort ou une compétence. Dans son cas, il s’agissait de ses progrès en anglais. C’était incroyable de voir à quel point, au-delà de la fierté de s’asseoir dans un petit fauteuil spécial près de la maîtresse pendant une semaine, cette reconnaissance a pu faire grandir sa confiance en elle. Elle a de très bonnes copines, françaises et anglophones (souvent d’autres étrangères, une Syrienne, une Japonaise…)

Quant à Antoine, il bosse, il bosse, mais dans la bonne humeur, avec une équipe sympa. Je crois que tout va bien pour lui professionnellement. Il se régale à emmener les filles dans tous les musées de Londres et a pris goût aussi, à défaut de montagnes, à la campagne anglaise.

Pour ma part, j’ai eu la chance de rencontrer plein de filles sympas, notamment grâce à l’apéro-blog et à Fabienne du blog Lost and Found in London. Ce blog que j’ai commencé pour garder un lien avec mes amis et ma famille en France s’est révélé un outil formidable (tout comme Internet en général) pour faire plein de nouvelles connaissances ici.

Pour être honnêtes, nous avons surtout des amis français, déjà parce qu’il est difficile de rencontrer un vrai Anglais à Londres tant cette ville est internationale, ensuite parce qu’il est évidemment plus facile de lier connaissance avec un expat qu’avec quelqu’un qui a déjà sa famille et son réseau. Il a fallu faire venir d’Antibes nos amis Clare et Tim pour que de véritables anglais mettent les pieds chez nous, hier, pour la première fois….

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Six mois : deuxième petit bilan »

  1. Je comprends tout à fait ce que tu dis sur le fait qu’il est, même avec toute la bonne volonté du monde, plus facile de se lier avec d’autres expats, surtout de la même nationalité ! J’ai hâte de faire ta connaissance à mon retour à Londres en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s