Progrès en anglais

On m’a souvent dit que mes enfants mettraient six mois à se débrouiller en anglais. Aujourd’hui, au bout de cinq mois, en effet, tout doucement, le déclic commence à se faire.

A part quelques petits cours avant le départ pour les mettre dans le bain et les rassurer, je me suis bien gardée de les embêter. Quand elles étaient plus jeunes, j’avais bien essayé de leur faire regarder des DVD en anglais mais c’était souvent l’objet de longues et infructueuses négociations. Elles avaient toutefois participé à des playgroups en anglais l’année de notre arrivée à Antibes, ce qui a habitué leur oreille à entendre d’autres accents. Je ne sais pas si cela a un rapport mais aujourd’hui, Fille Cadette adore chantonner des comptines en anglais.

Au bout de 4 mois d’école en anglais, elles comprennent pas mal de choses mais elles ne forment pas encore spontanément de phrases complexes. Cadette, 5 ans, a développé tout un système de communication avec ses copines à base de monosyllabes, sourires, grimaces, gestes et charabia agrémenté d’une intonation expressive. Je ne l’ai pas entendu construire de phrases mais elle a acquis un vocabulaire très étendu donc je suis persuadée que tout à coup les phrases vont se mettre à fuser, comme si tout cela était en train de mijoter dans sa petite tête. Elle s’exclame parfois « Oopsie daisy ! » ou  » Oh my goodness ! »

Pour Fille Aînée, 7 ans, le processus est un peu différent. La démarche est beaucoup plus scolaire, logique et réfléchie. C’est peut-être aussi dans son caractère mais il lui faut des règles et un cadre pour progresser. Apprendre de façon formelle les conjugaisons avec moi l’aide ensuite à se servir du vocabulaire qu’elle a a absorbé à l’école. Elle apprend évidemment beaucoup sur le tas, en faisant ses devoirs ou en lisant les super livres de lecture « Oxford Reading Tree » avec Kipper et sa famille, des livres très bien faits, avec des illustrations drôles, riches et parlantes et un texte plus ou moins difficile selon les niveaux. Depuis quelques semaines, elle commence à construire des phrases à partir du vocabulaire qu’elle a appris et quand il lui manque un mot, elle se débrouille en glanant des synonymes ici ou là. C’est très intéressant à observer.

Tout va sûrement aller très vite maintenant et dans quelques mois, c’est pour leur niveau en français qu’il faudra que je m’inquiète…

Publicités

5 réflexions au sujet de « Progrès en anglais »

  1. Ma grande aussi commence doucement à comprendre ce qu’on lui dit à la Nursery. C’est assez marrant de la voir interagir avec d’autres, sans vraiment former de phrases.
    Je pense qu’avec sa rentrée à l’école en septembre, sa progression en anglais sera fulgurante!

    1. Oui, c’était l’objectif en venant ici ! Et le processus d’apprentissage est vraiment passionnant à observer. Les progrès des deux dernières semaines ont été fulgurants. Maintenant elles construisent des phrases, elles osent poser des questions aux gens, le déclic s’est produit. Ma grande est encore un peu timide quand on lui pose une question mais à l’école quand je ne suis pas là elle est bien obligée de se débrouiller.

  2. Tu m’étonnes… ça doit être génial de les observer en pleine pratique !!
    Euh, pardon pour la faute (à « bilingueS »)… j’ferai bien de réviser MON français moi, pffff !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s