School

Ici, on porte un uniforme à l’école et c’est clairement ce qui marque et amuse le plus nos filles.

allez, je ne résiste pas à remettre cette photo...

Mais ce n’est pas la seule différence. C’est d’ailleurs assez agréable de découvrir un autre système éducatif, moins académique et d’autres méthodes pédagogiques.

La semaine de classe s’étale sur cinq jours (plus de mercredi pour inviter les copines, qu’ils sont loin les pique-niques sur la plage du Ponteil ou de la Gallice…)

un petit souvenir de septembre 2010

mais les journées sont courtes, très courtes pour qui veut essayer de travailler un peu pendant ce temps : 8h55-15h15 pour nous. Avec les trajets en plus, ces quelques heures filent à toute allure. Plus question d’aller faire du yoga ou nager entre midi et deux…

J’ai l’impression que ce rythme convient aux enfants et je ne remarque pas spécialement de fatigue arrivée au vendredi, mais je ne saurais pas dire si c’est mieux ou moins bien que le système français. Du coup, après l’école, on a le temps de faire des activités sportives, tennis pour Cadette, gym pour Fille aînée et escalade pour les deux. Mais bien sûr cela suppose que l’un des deux parents soit dispo pour les accompagner. Je me suis demandé si cela avait un impact sur le travail des mères mais il y a tout de même deux tiers des mères de famille anglaises qui travaillent, dont 38 % à temps partiel. Donc l’école propose aussi des breakfast clubs et after-school clubs pour étendre ces horaires riquiqui. Nous n’avons encore testé mais il me semble que c’est comparable aux garderies et centres de loisir français, même pour les primaires. Certains after-school proposent aussi une aide aux devoirs et je trouve que « homework club », ça fait tout de suite plus fun qu' »étude dirigée. »

En Reception (classe à peu près équivalente à la Grande Section de maternelle) qui est un peu une introduction à l’école primaire dans laquelle elle est intégrée, on travaille encore beaucoup par le jeu et les chansons, peut-être plus qu’en France ou en tout cas plus qu’à l’école St Claude d’Antibes. Cadette n’arrêtait pas de me dire au début : « On travaille même pas à l’école ici, on fait que jouer ! » Mais c’est fou tout ce qu’elle apprend de cette façon.

Pour Fille aînée en Year 2, il est encore un peu tôt pour que je me rende compte du travail fait en classe mais le niveau me semble plus « faible » d’un strict point de vue académique. cela ne nous inquiète pas du tout parce qu’au retour en France elle sera capable de rattraper très vite le temps perdu mais nous allons sans doute compléter un petit peu avec le CNED ou la petite école du samedi, des cours organisés exprès pour les élèves français scolarisés dans le système britannique et qui veulent garder un pied dans le système français. Dans le principe, je trouve ça super mais est-il judicieux de rallonger encore leur semaine de travail ? Pour l’instant, entre les livres qu’elle dévore, les énigmes mathématiques de son père, les musées qu’on visite et les innombrables questions qu’elle nous pose, je ne me fais franchement pas de souci…

12 réflexions au sujet de « School »

  1. en Allemagne aussi les journées scolaires se terminent tôt et je dirais même qu’il est assez mal vu qu’une femme ayant des enfants travaille. J’espère à te lire que ce n’est pas le cas en UK …
    bizzzoux

  2. Un sytème comme un autre, qui doit avoir ses avantages comme ses inconvénients.
    Perso, je serai pour l’unif’… MOINS de lessives à la clé !!! (héhéhé)

    Je suis certaine que tes minettes sont loin d’être en « retard »…
    Elles me rappellent la curiosité insatiable de leur maman, petite fille !! ;D

    Bonne fin dannée scolaire à tes puces !

  3. Mon fils est aussi en year 2; ne t’en fait pas le niveau est très bon de mon point de vue. Je ne désire pas non plus rallonger sa semaine avec des cours alors je fait simplement avec lui 30mn de grammaire (avec une methode hyper ludique) le samedi pour lui permettre d’apprendre à écrire correctement le français.

    1. Merci Lili, ça me fait plaisir de te voir ici, je suis fan de ton blog ! Nous nous sommes croisées à l’apéro-blog de Brook Green en janvier.

      Cela dépend peut-être aussi du niveau de chaque école mais à cet âge-là, c’est vrai que je ne veux pas non plus me stresser ni la stresser.

  4. Le cned après l’école, ici c’est deux fois 1h30 en « afternoon club », il y a du plus…
    comme se retrouver entre copains français, apprendre avec un autre adulte que maman, aborder des poésies et écrire en lettre cursives
    Et du moins… c’est le côté un peu rébarbatif, les dictées de mots à apprendre, le travail à faire à la maison…les notes…On n’y échappe pas !

  5. A propos de l’écriture en cursive, c’est vrai qu’ils n’écrivent qu’en script à l’école anglaise ?
    Tu as raison Claire je suis sûre que ça peut être intéressant de faire ça à plusieurs. Et finalement pour ma fille ce sera peut-être vécu comme un moment de plaisir et non du « travail » en plus puisque pour l’instant elle s’ennuie à l’école anglaise du fait qu’elle ne comprend pas tout.

    1. « Ca va aller super vite », c’est ce qu’on nous disait…Et c’est VRAI !!! De septembre à décembre, elle n’a rien dit, puis un jour la voilà qui fait ses propres phrases avec un accent terrible ! Même les enfants de sa classe étaient hyper contents !!!
      Moi qui n’arrivait pas trop à l’aider en anglais (après l’école et avec le français en plus), elle a adoré les petits livres de lecture anglais (par niveaux), avec des personnages sympas ‘Oxford Reading Tree ». Essaie de les trouver dans des Charity shop. http://www.oup.com/oxed/primary/oxfordreadingtree/

      1. Merci Claire, oui elle aime bien ces petits livres, et sa maîtresse lui laisse les changer dès qu’elle le souhaite.
        On m’a aussi recommandé les sites du British Council, de la BBC et CBeebies pour aider à l’apprentissage de l’anglais.

  6. J’ai trouve tes reflexions sur le systeme anglais tres interessantes. Si nous devions rester a Londres, c’est vrai que le systeme educatif est source d’inquietude… tes premieres impressions sont plutot rassurantes !

  7. Elles seront bilingues maman🙂 avec de super réflexes et un bel accent… ce qui en France n’aurait pas été possible. De plus, elles se seront ouvertes à une autre culture en la vivant au quotidien. Elles n’en seront que plus riches en revenant et tout à fait capables de s’adapter à n’importe quoi. Bises à vous tous. Au plaisir de te croiser de nouveau si tu passes à Paris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s