Dans les collines du Surrey : autour de Guildford

En ce dimanche frisquet qui nous a tout de même réservé de belles éclaircies, nous avons eu envie de nous échapper à la campagne, dans le Surrey. Ah, la verte Angleterre, ses troupeaux de moutons.

Quoique, en y regardant de plus près, ces quadrupèdes ont le cou bien long.

Eh oui, il s’agissait en fait de lamas !  Nous avons pu en voir quelques-uns de plus près à la grande joie de mes filles,  fans du Capitaine Haddock. Il s’agit d’une ferme qui propose même de louer des lamas comme compagnons de randonnée. J’espère seulement qu’ils sont plus coopératifs que les ânes du Vercors…

Le chemin de randonnée  que nous avons emprunté (petite section de la North Downs way) relie le petit village de Chilworth à la ville de Guildford, une sympathique "market town".

Petite église perchée sur une colline, vertes prairies, (et lamas, donc). Tout ça donne des envies de maisons de campagne et de feux de cheminée.

Après la visite de Guildford, avec son château construit par Guillaume le Conquérant, et sa grande rue bordée de vieilles maisons reconverties en magasins, nous avons voulu suivre les conseils de Time Out, et prendre un train qui devait nous ramener à Chilworth où était restée notre voiture.

Sauf que… les trains anglais… ne sont pas franchement des modèles de fiabilité et après avoir constaté que le nôtre avait un retard indéterminé et que tout ce que les agents pouvaient nous dire était "Oh, it could be a while…", (c’est ça aussi le flegme anglais), tout ça pour faire un trajet de 10 minutes, nous avons préféré . Ou plutôt, notre valeureux Antoine est reparti faire la balade dans l’autre sens et dans le froid, à la nuit tombante tandis que nous l’attendions confortablement installées dans le chaleureux pub George Abbot, au bord de la rivière Fey, où quelques guitaristes se préparaient tranquillement au concert du soir.

Ce fut l’occasion de goûter au "mulled cider", cidre chaud épicé sur le principe du vin chaud.  Très bon mais très acide ; observant mes grimaces, Fille Aînée a fait preuve de sa sollicitude habituelle :  "Si tu n’aimes pas, maman, tu n’es pas obligée de le boire !"

Cette entrée, publiée dans Hors de Londres, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.

7 réponses à Dans les collines du Surrey : autour de Guildford

  1. audrey dit :

    Ah ces ânes…
    Quel courage Antoine..L’histoire ne dit pas qui est arrivé en premier le train ou Antoine?

  2. Delphine dit :

    Oui, c’était une spéciale dédicace pour vous…
    Disons qu’au bout d’une demi-heure à faire la queue au guichet pour me faire rembourser les billets, le train n’était toujours pas là, mais ensuite, mystère, j’étais trop occupée à boire du cidre chaud en faisant la grimace.

  3. Un beau dimanche à la campagne! Je reste un peu dubitative sur le lama comme compagnon de balade!

  4. Claire dit :

    On a raté quelque chose !
    J’aimerai bien voir un peu la campagne…vivement une prochaine fois !

  5. Partir randonner avec des lamas… le concept me plait ! Et cette authentique chaumière est vraiment pleine de charme…

  6. Pingback: Pour 2014, 12 belles destinations en Angleterre | From the riviera to the smog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s